Burundi-Education Lycée Communal de Mutimbuzi : aussitôt détruit aussitôt couvert

Dicky DICKY
By janvier 16, 2023 10:33

Partenaires

CARTE DU BURUNDI

CONAPES

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Burundi-Education
Lycée Communal de Mutimbuzi : aussitôt détruit aussitôt couvert
Les autorités du lycée communal Mutimbuzi n’ont pas attendu de quémander les tôles après qu’un vent ait détruit les locaux de ce lycée. Ce vent a endommagé la toiture de ses six locaux. Pour ne pas attendre l’intervention des âmes charitables, le Directeur a décidé de remettre les tôles déchiquetées sur les salles afin de permettre la continuité des activités.
Dans l’après- midi de ce Jeudi 5 Janvier 2023 autour de seize heures, un vent violent mêlé de grêle s’est abattu sur la zone Maramvya, de la commune de Mutimbuzi en province de Bujumbura. A coté des cultures de la saison culturale A qu’il a ravagées dans cette localité, Il a aussi démoli la toiture de quatre salles de classe, de la bibliothèque et de la salle des professeurs du Lycée Communal de Mutimbuzi. Les classes qui ont été sinistrées sont Sciences Sociales et Humaines 1, 2 et 3 ainsi Science 1. Interrogé sur les actions déjà entreprises, le Directeur de ce lycée a communique au JVE qu’il a informé les autorités tant scolaires qu’administratives du lieu pour leurs interventions afin que les cours reprennent sans perdre le temps. Il a aussi fait savoir qu’il allait organiser une réunion de travail avec son personnel pour discuter sur la gestion de cette situation et le comportement à adopter. Il espérait avoir de ces autorités de nouvelles tôles pour remplacer celles déchirées afin de continuer les apprentissages. En attendant la réhabilitation des salles endommagées, il a demandé après concertation avec les membres du personnel présents Vendredi, aux élèves de SSH 1 et 2 ainsi que ceux de Sc1 et 2 de rebrousser chemin. Cette mesure a été prise pour que les élèves du cycle 4 avancent avec la matière du second trimestre pour pouvoir bien affronter les examens en réseaux. Elle a aussi privilégié les classes terminales dont les cours ont continué à la normale pour que les enseignements se clôturent avec la fin du second palier et réserver le denier palier à la révision et aux épreuves- types.
N’étant pas sûr que l’aide en tôles provenant du Ministère ayant la Solidarité Nationale dans ses attributions peut parvenir à son école dans les meilleurs délais et sans avoir une incidence sur les apprentissages et eu égard à l’inertie des parents d’élèves qui n’ont manifesté aucune réaction, le Directeur a décidé, pour parer au plus pressé, de recouvrir les sales démolies avec les épaves de tôles que les charpentiers ont pues récupérer. Selon un professeur affecté sur ce lycée et qui s’est confié au JVE : « Le Directeur a voulu simplifier les choses. IL a agi de la sorte en oubliant que là où les bas blessent est que la décision qu’il a prise ne manque pas de conséquences ». D’après ce même professeur : « Ces tôles sont trouvées et pendant les moments de saison pluvieuse, le matériel scolaire sera mouillé ou les activités scolaires momentanément suspendues car les salles seront envahies par l’eau ». Il a ajouté que « les élèves perdront beaucoup de temps en torchonnant quand la pluie aura tombé le soir ». C’est pourquoi, ce Lundi 9 Janvier 2023, il a rappelé aux élèves de deuxième post- fondamental de retourner à l’école ce Mardi et à ceux de premier poste Mercredi. Pour lui, les conditions minimales d’apprentissage seront d’ores et déjà rétablies.
Entre temps les mâcons avaient afflué sur le lieu du drame à la recherche du travail de collecte des tôles abîmées et que le JVE a côtoyés ne sont pas passés par quatre chemins. Ils ont laissé entendre que la destruction de cette toiture serait consécutive à la charpente qui n’avait pas été fixée avec du béton armé. Gabriel N■

Dicky DICKY
By janvier 16, 2023 10:33

Abonnez-vous

Loading

Appels d’offres

Actuellement , nous  recrutons des stagiaires.

Documents à Télécharger

Les documents à télécharger ici

Commentaires récents